Sélectionner une page
Syndicat Chère Don Isac panneau alerte

SÉCHERESSE : RESTRICTIONS D’USAGES SUR LES BASSINS CHERE, DON ET ISAC

Article publié par Nicolas Douchin. septembre 2020

Malgré une pluviométrie hivernale très excédentaire et même des mois de juin et août pluvieux, les périodes sèches de ce printemps accentuées par les chaleurs de juillet aboutissent à des débits très faibles pour cet été. Des restrictions d’usages sont mises en place depuis juin, plus ou moins impactantes en fonction de la situation.

La gestion de la sécheresse est définie par un arrêté cadre (Arrêté Cadre Sécheresse du 29 mai 2020). Pour notre territoire des bassins de la Chère du Don et de l’Isac, c’est le débit de la Chère à Derval qui donne les règles de gestion pour les prélèvements dans les cours d’eau. Quand il s’agit d’utilisation de l’eau potable, c’est le débit de la Loire qui fixe les règles de gestion pour tout le département de Loire-Atlantique.

Les règles sont établies autour de 4 niveaux : vigilance, alerte, alerte renforcée, puis crise.

Suivant ces seuils, les usages, suivant qu’ils soient prioritaires (eau potable…) ou non (espaces verts…), doivent évoluer pour limiter leur impact sur le débit de cette ressource vitale. Cela peut aller d’une auto-limitation jusqu’à une interdiction totale d’utilisation des eaux (naturelles ou potable).

Le niveau de crise était atteint début août. Ces restrictions étant adaptées toutes les semaines pour coller à l’état actuel des cours d’eau, il peut être difficile de connaître précisément les règles applicables.
Aussi, la DDTM 44 a déployé cette année un outil interactif qui pourra vous renseigner quasiment en temps réel.
Si vous êtes concerné par plusieurs bassins, attention de bien renseigner le secteur concerné au niveau de la ressource.

S’adapter aux changements avec l’appui du Syndicat Chère Don Isac.

Cette situation difficile durera jusqu’à la reprise des débits qui pourraient ne revenir qu’au début de l’automne. Elle illustre pourtant l’évolution provoquée par le changement climatique sur notre territoire : des températures se rapprochant de celles du sud-ouest de la France avec des débits en baisse de 20% en été malgré des pluies plus abondantes en hiver.

Il est donc indispensable de pouvoir s’adapter à ces changements qui vont impacter de plus en plus notre société dans son ensemble. Le Syndicat Chère Don Isac prévoit dans son nouveau Contrat Territorial Eau de se rapprocher des différents acteurs pour échanger sur la situation et identifier des solutions. Le Syndicat ne sera pas simplement un relais d’information sur la crise en cours, mais mobilisera pour faire évoluer les pratiques. Ce travail ne sera pas à engager seulement en été, mais tout au long de l’année sur des évolutions plus profondes : limiter l’imperméabilisation pour faciliter la recharge des nappes, limiter la consommation d’eau, utiliser des végétaux qui supportent mieux cette sécheresse et nécessitent peu d’arrosage, protéger les sols… Des solutions existent, le Syndicat Chère Don Isac pourra vous accompagner pour voir comment les employer.

Pour mieux cerner l’application de ces règles pour chaque usage et au niveau de chaque commune, la DDTM 44 a déployé cette année un outil interactif qui pourra vous renseigner :

https://ssm-ecologie.shinyapps.io/restreau/

Si vous êtes concerné par plusieurs bassins, attention de bien renseigner le secteur concerné au niveau de la ressource.

Restrictions d’usages de l’eau : l’équipe du Syndicat Chère Don Isac s’engage à vos côtés

Cette situation récurrente liée au changement climatique nous oblige à faire évoluer notre système de gestion de l’eau.

Pour s’adapter à ce contexte, le Syndicat Chère Don Isac vous propose un accompagnement afin de trouver ensemble des solutions pour améliorer et adapter nos usages.

Il s’agira d’un engagement tout au long de l’année sur des réponses structurelles et pas uniquement en période de crise :

  • faire baisser sa consommation d’eau ;
  • trouver des végétaux résistants ;
  • permettre l’infiltration de l’eau pour recharger la nappe…

Nous restons à votre disposition pour échanger sur ces points et vos attentes.

w

Nicolas Douchin

Animateur territorial, chargé de l’accompagnement des collectivités

06 38 17 02 37
nicolas.douchin (@) cheredonisac.fr

Du même auteur

Proliférations de cyanobactéries : méfiez-vous de l’eau verte

SYNDICAT CHÈRE DON ISAC

1 Allée du Rocheteur 44590 DERVAL

02 40 07 58 33

contact (@) cherdonisac.fr

Share This