L'eau entre nos mains. Le syndicat Chère Don Isac, qui a en charge la reconquête de la qualité de l'eau sur les bassins versants dela Chère, du Don et de L'isac.

L'eau entre nos mains

Le Syndicat Chère Don Isac agit pour la qualité de l'eau de ses bassins versants situés en Loire-Atlantique et Bretagne.

En savoir +

Comment est la qualité de l'eau dans ma commune ?

Qualité de l'eau
Consulter toute l'actualité

Les bonnes pratiques
Je fais ou je fais pas ?

Vous avez des questions ? Vous vous demandez quelles sont les actions que vous avez le droit de faire ? Testez vous ! Le syndicat vous répond

Consulter les
bonnes pratiques
Cours d'eau

Combler le lit d’un cours d’eau asséché

FAUX

VRAI

Combler le lit d’un cours d’eau asséché

Lors de la reprise des écoulements, le comblement fera obstacle et ne permettra pas à l’eau de suivre son cours de façon naturel.

Lors de la reprise des écoulements, le comblement fera obstacle et ne permettra pas à l’eau de suivre son cours de façon naturel.

En savoir +
Cours d'eau, Végétation bord de rives

Avertir le syndicat suite à la chute d’un arbre dans le cours d’eau

FAUX

VRAI

Avertir le syndicat suite à la chute d’un arbre dans le cours d’eau

Le syndicat pourra venir sur place constater la nécessité de retirer l’arbre ou non.

Le syndicat pourra venir sur place constater la nécessité de retirer l’arbre ou non.

Agriculture, Cours d'eau

Créer un passage pour mon troupeau sur un cours d’eau

FAUX

VRAI

Créer un passage pour mon troupeau sur un cours d’eau

Il est interdit de laisser son troupeau divaguer dans un cours d’eau. La création d’un passage est donc nécessaire (buse, pont).

Il est interdit de laisser son troupeau divaguer dans un cours d’eau. La création d’un passage est donc nécessaire (buse, pont).

Agriculture, Cours d'eau

Donner accès au cours d’eau aux troupeaux

FAUX

VRAI

Donner accès au cours d’eau aux troupeaux

Il est interdit de laisser son troupeau divaguer dans un cours d’eau, même pour l’abreuvement sauf grâce à des aménagements spécifiques.

Il est interdit de laisser son troupeau divaguer dans un cours d’eau, même pour l’abreuvement sauf grâce à des aménagements spécifiques.